Tout d'abord qu’est-ce qu’un trouble du comportement ?

Cela peut se définir comme une conduite anormale qui crée une nuisance à l'animal porteur de ce trouble et/ou à son entourage.
On a l’habitude de regrouper les troubles du comportement selon leurs origines :
Ils peuvent venir :
- d’un problème héréditaire.
- d’un problème médical.
- de l’arrivée d’un enfant dans la famille, mais également de l’arrivée d’un autre animal
- de la séparation des conjoints.
- du stress ou de l’anxiété du maître.
- d’un changement de rang hiérarchique.
- d’un traumatisme psychique.
- d’un défaut de socialisation :
- d'une mère qui, par exemple, est craintive ou agressive.
- le chiot séparé trop tôt de sa mère.
- le chiot qui part trop tard de l’élevage.

 

- d’un défaut de hiérarchisation :
Il se traduit par l’agressivité, l’anxiété (peur du contact), la peur des bruits et des mouvements (voiture, vent, orage), les troubles sexuels (chien qui grimpe sur tout ce qui bouge, l’homosexualité avec ses congénères, léchage des parties en permanence).
- d'un défaut d’éducation :
Méthode brutale, maître laxiste, chien frustré (attaché ou enfermé), chien qui supporte les sautes d’humeur de ses propriétaires ou à l’inverse qui est trop protégé ou trop gâté. Isolement brutal par exemple quand des amis viennent à la maison.

 

Manifestation des troubles :

- Ils peuvent être extérieurs :
L’animal est (ou devient) agressif, fugueur, malpropre, aboyeur, peureux, voleur ou destructeur, court après les voitures ou après les autres animaux de la maison, mordille tout ce qu’il trouve y compris les mains ou les mollets. Troubles alimentaires (anorexie, boulimie, coprophagie). Auto grattage, auto léchage, chien qui tourne sur lui-même sans s’arrêter.
- Ou intérieurs :
Diarrhées, vomissements, ils peuvent même aboutir à des maladies.

trouble comportement chientrouble comportement chien

Que faire lorsque vous voyez apparaître des troubles du comportement chez votre compagnon ?

Faire appel à un professionnel qui définira une méthode adaptée pour la correction de ce trouble. L'idéal serait de faire appel à lui dès l'arrivée du chiot ou du chien adulte dans son foyer afin de prendre tout de suite des bonnes habitudes, plutôt que devoir effacer les mauvaises quelques mois ou quelques années plus tard. Les propriétaires attendent trop souvent que "ça passe". Il devient alors plus long et difficile de recadrer le chien.

 

Top